Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La voix du rogomme

  • Simulateur de guerre

    Un développement majeur dans les tactiques d'infanterie est venu avec l'utilisation accrue de la guerre des tranchées aux 19ème et 20ème siècles. Finalement, la plupart des chasseurs montaient des canons, parfois en combinaison avec des mitrailleuses. Avec l'arrivée plus tardive des chasseurs à longue portée, en particulier le P-51 Mustang nord-américain, les chasseurs américains ont pu escorter loin dans l'Allemagne sur les raids de jour et ont établi le contrôle du ciel au-dessus de l'Europe occidentale. Avec plus de 14 ans d'expérience, un record de sécurité à 100% et plus de 4 000 vols Adventure réalisés, JetFighter est une entreprise éprouvée dont la sécurité est notre priorité numéro 1. Un intercepteur est généralement un aéronef destiné à cibler (ou à intercepter) des bombardiers et à négocier si souvent la manoeuvrabilité pour le taux de montée. La conception, le développement et le prototypage d'armes, de matériel de soutien militaire et de technologie militaire en général constituent également un domaine dans lequel on investit beaucoup: des réseaux de communication mondiaux et des porte-avions à la peinture et à la nourriture. Le but principal de ces radars était d'aider les chasseurs de nuit à localiser les bombardiers et les chasseurs ennemis. Au fur et à mesure de l'expérience de combat collectif, les pilotes les plus performants comme Oswald Boelcke, Max Immelmann et Edward Mannock ont développé des formations et des manœuvres tactiques novatrices pour améliorer l'efficacité de combat de leurs unités aériennes. La Division de l'aviation aide les villes et les comtés à demander, recevoir et décaisser des fonds fédéraux et étatiques pour les aéroports de secours et d'aviation générale. Plusieurs programmes de combat de prototypes commencés au début de 1945 se sont poursuivis après la guerre et ont conduit à des chasseurs à moteur à pistons avancés qui sont entrés en production et en service opérationnel en 1946. Travailler chez FAA offre une opportunité unique d'expérimenter une carrière où votre impact ne touche pas seulement l'industrie de l'aviation, mais aussi le monde entier. Le moteur principal de l'innovation des chasseurs, jusqu'à la période de réarmement rapide à la fin des années 1930, n'était pas les budgets militaires, mais la course d'avions civils.38 Au cours de la Première Guerre mondiale, deux mitrailleuses de calibre environ 0,4 kg (0,88 lb) par seconde. Les deux premiers turboréacteurs opérationnels, le Me 262 puis le Gloster Meteor sont entrés en service en 1944. Garros a marqué trois victoires en trois semaines avant d'être lui-même abattu le 18 avril et son avion, son équipement de synchronisation et son hélice ont été capturés par le Allemands. À la toute fin de l'entre-deux-guerres en Europe, la guerre civile espagnole fut l'occasion pour la Luftwaffe allemande, la Regia Aeronautica italienne et la Red Armée de l'Union soviétique de tester leurs derniers appareils. Les membres potentiels du service sont souvent recrutés au lycée ou au collège, les tranches d'âge cibles étant 18-35 dans l'armée de terre, 18-28 dans le corps des marines, 18-34 dans la marine, 18-39 dans l'armée de l'air et 18-27 (Jusqu'à l'âge de 32 ans si qualifié pour assister à l'école «A» garantie) dans la Garde côtière. Tout d'abord, les chasseurs alliés de deuxième génération tels que le Hellcat et le P-38, et plus tard le Corsair, le P-47 et le P-51, ont commencé à arriver en nombre. Le succès de la Eindecker a lancé un cycle compétitif d'amélioration parmi les combattants, les deux parties s'efforçant de construire des chasseurs monoplaces de plus en plus performants. Tout le détail sur le site Simulateur de vol.

  • Les élections du 21 décembre ne régleront pas la crise politique en Catalogne

    Une sorte de premier bilan a commencé au sein du mouvement catalan, il est indispensable. Sans doute, l’impréparation de la part du gouvernement catalan est due à une sous-estimation de la volonté répressive du PP et à des illusions sur le positionnement de l’Union européenne et ses dirigeants. En lien aussi, sans doute, une sousestimation de la réalité catalane avec une part significative de la population non indépendantiste, même si elle est favorable à des modifications dans ses relations avec l’État espagnol. La Catalogne a connu le manque d’un vrai soutien dans le reste de l’État sur les questions du droit à décider, des droits démocratiques et contre la répression, la défense d’un projet républicain. Le rôle des forces comme Podemos et IU, dans ce contexte, est à analyser. Rajoy a su trouver les failles pour reprendre l’initiative, mais la force du mouvement est bien réelle. Nous venons de le voir avec la grève du 8 novembre où, en particulier, les Comités de défense de la République (CDR) ont pu bloquer les principales avenues et autoroutes, avec la manifestation du 11 novembre qui a regroupé plus d’un million de personnes à Barcelone. Une manifestation est prévue à Bruxelles. Si l’on en croit les différents sondages, les élections du 21 décembre devraient donner un résultat assez proche de l’actuel. Les partis indépendantistes devraient avoir en sièges tout juste la majorité absolue ou être à 2 ou 3 sièges de celle-ci. Dans ce deuxième cas, la place de Catalunya en Comú (Colau, ICV, EUIA, Podem) deviendrait centrale, mais le résultat global serait une majorité favorable au droit à décider. Il est effectivement peu probable, même si la participation annoncée est à plus de 80 %, que le bloc PP-Ciudadanos et PSC gagne l’élection. Le PP est faible, le PSC a connu plusieurs scissions, Ciudadanos est implanté depuis longtemps en Catalogne mais n’est pas en mesure de rafler la mise. De plus, le PSC a annoncé qu’il ne pouvait voter ni pour le PP, ni pour Ciudadanos. Catalunya en Comu, de son côté, a mis comme condition pour l’élection du président l’abandon de la voie unilatérale. À une autre échelle, mais tout de même, ces élections devraient consacrer la montée en puissance d’ERC et le déclin du courant de droite catalan (ex CIU). Si jamais les élections confirment la majorité pour les indépendantistes ou pour le droit à décider et que, en conséquence, un président issu d’un parti indépendantiste est élu (ERC semble le mieux placé dans ce cas), ce sera un échec important pour Rajoy. Une défaite du bloc en défense de la constitution actuelle rouvre la question.

  • Je tente de piloter un avion...

    Tout récemment, je me suis offert un stage de pilotage d'avion à Lognes. Je n'avais pas encore testé la chose, et je comprends mieux pourquoi tant de personnes volent régulièrement : les sensations qu'on peut avoir à bord d'un appareil sont franchement sympathiques ! On est tellement coutumiers des Airbus qu'on en oublie la réalité du vol ! Mais dans un petit appareil, clairement, ça n'a pas grand-chose à voir. Et je pense que ce décalage peut tout à fait s'appliquer au macrocosme de l'entreprise, en fin de compte. Quand on évolue au sein d'une grosse société, on a tendance à perdre de vue la réalité. Prenez l'interminable chute d'Altice, par exemple. Plus d'un million de clients a claqué la porte de SFR depuis l'arrivée de Free, et ce n'est selon moi qu'un début. Patrick Drahi peut bien intervenir tel Dieu le père, je ne vois pas comment il pourrait réparer les dégâts causés par son entreprise. SFR a horripilé ses abonnés en les forçant à souscrire à certaines options payantes, et va sans doute perdre quelques centaines de milliers de clients supplémentaires sous peu. En essayant de calmer les esprits, Drahi a dit une chose très intéressante : qu'ils devaient se focaliser sur « les détails opérationnels ». Cette confidence sur le tard démontre selon moi à quel point les grandes entreprises oublient généralement le b.a.-ba, c'est-à-dire ces fameux détails. Franchement, les génies qui ont eu la brillante idée d'imposer de force une chaîne payante à leurs clients n'ont aucun sens pratique ! C'est pareil pour les banques qui vous condamnent à prendre des options qui ne servent à rien pour obtenir le moindre truc, et qui pleurent ensuite que les clients migrent vers les banques en ligne... Ces grandes entreprises, en perdant de vue la granularité, se sabotent toutes seules ! Il y aurait un important boulot à accomplir en la matière... Quoi qu'il en soit, si vous n'avez jamais tenté, je vous conseille vraiment le pilotage d'avion. Encore plus d'information sur cette activité de pilotage en avion à Lognes en surfant sur le site web de l'organisateur.