Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La choucroute correspond exactement aux exigences d’une nutrition moderne

Peu de gens le savent, mais la choucroute correspond exactement aux exigences de la nutrition moderne: elle est riche en acide lactique, en sels minéraux et en vitamines A, B et C (elle fournit même davantage de vitamines C que les fruits tropicaux), peu énergétique, pratiquement sans graisse, pauvre en glucides et en protéines. Comme conservateur, elle ne contient que du sel. C’est un aliment local à bon prix qu’on peut acheter pendant toute l’année et demeure facile à préparer. La choucroute n’est donc pas un simple légume d’hiver pour pauvres, mais un vrai produit fitness à la mode d’aujourd’hui! Ces dernières années, la choucroute commença à faire son entrée dans la Grande Cuisine – comme soupe ou garniture et en tant que création sophistiquée tel le sorbet ou le frappé. Par contre, l’association de la choucroute avec les carrés fumés, du lard et des saucisses est profondément ancrée dans l’âme populaire. Cependant, aujourd’hui, les Suisses en consomment en moyenne seulement un peu plus de 500 grammes par an. Il est intéressant de savoir que les Suisses romands en consomment beaucoup plus que les Suisses alémaniques. Jürg Trachsel, producteur de choucroute, fait exception à la règle: «Je mange à peu près 10 kilos de choucroute par an. Elle fait partie de mon plat Bernois qui est préféré. En été, j’aime bien la salade de choucroute». Et comme la veuve Bolte de «Max et Moritz», il est «exalté quand la choucroute est réchauffée» …

Les commentaires sont fermés.